Ford RANGER 2,5 Td 109 Ch Limited

Ford RANGER 2,5 Td 109 Ch Limited

Soumis par Anonyme le mar 16/08/2005 - 03:00
Un vent d’intérêt semble toucher le segment des Pick up. Jadis, choisi essentiellement par les professionnels de l’agriculture, de l’élevage ou du bâtiment, ces 4x4 au look très américain semblent séduire aujourd'hui une autre clientèle. Celle qui souhaite un véhicule de loisir capable de transporter facilement vélos, motos, Jet ski... Faut-il encore considérer le Pick up comme un gros utilitaire ou plutôt comme le véhicule de loisir. Réponse...
Aujourd’hui, le pick up ne se promène plus forcément uniquement dans le champs de canne. Pour séduire une clientèle plus large, ce gros baroudeur tente de camoufler ses origines par une profusion de chrome. Comme pour le montrer suffisamment présentable pour arpenter les... rues de nos villes. Aussi tout ce qui n’est pas en tôle brille. Des pare chocs aux rétroviseurs en passant par les poignées de portes, tout y est passé. C’est à se demander si ce Pick up peut encore mettre ses roues dans la boue. Et pour conforter cette idée, le Ranger n’existe qu’en 4 couleurs bi tons. Orange-bleu-vert et gris comme pour rappeler la terre, l’eau ou encore les espaces verts ou la ville. Bref, on peut facilement imaginer une couleur en fonction de nos loisirs favoris. Le compartiment de charge se révèle pratique par son plancher protégé par un plastique très résistant et par sa longueur de charge. Pas moins d’un 1 mètre 53. De quoi transporter vélos, karting, matériels et matériaux divers.

Intérieur chic

A l’intérieur, l’habitacle est d’apparence assez vieillotte mais se montre suffisamment ergonomique et habitable pour recevoir 5 personnes à bord. La largeur aux coudes ou encore l’espace dévolu aux jambes est agréable même à l’arrière où les passagers sont assis sur des vrais sièges. Ceux-ci procurent un bon maintien latéral à l’avant et peuvent s’agrémenter, selon la version choisie d’un cuir gris du plus bel effet. Surpiqué ford, il augmente le cachet de l’auto. Au volant lui aussi en cuir, la position de conduite est bonne grâce au volant bien vertical et à l’assise assez basse bien que l’on soit assez haut dans ce 4x4. L’équipement de série comprend les 4 vitres électriques, la radio CD, la climatisation ou encore les airbags de conducteur et passager. Voici pour l’essentiel. Quelques détails, néanmoins trahissent les origines utilitaires de l’auto. En effet, les miroirs de courtoisie non éclairés ou encore l’absence possibilité de fermer les aérateurs nous font bien comprendre que nous ne sommes pas dans une berline.

Bref, ce n’est pas pour ça que l’on achète un Pick up. Et de toute façon la clientèle du Ranger n’est pas vraiment composée de femmes. Ce ranger repose sur un châssis séparé et se dote d'une transmission intégrale enclenchable manuellement ainsi que d'une gamme de rapports courts. De quoi assurer de vraies performances en hors-pistes. Néanmoins, le ranger préfère les chemins rocailleux du piton de l’eau ou de la plaine d’affouches plutôt que la piste de trial 4x4. Sa transmission ou sa rigidité n’y sont pour rien. Au contraire. ces équipements autorisent au Ranger de se sortir des pires ornières. Mais pour le franchissement pur et dur, ses angles de fuite et de crête sont peu favorables dans l’absolu à l’instar de son empattement de 3 mètres.

Un comportement sans histoire.

Sur la route, le Ranger n’est pas véritablement un foudre de guerre mais ne se laisse pas distancer pour autant. Doté dun turbo diesel de 109 Ch, les reprises sont honnêtes grâce au couple de 266 Nm et le bon étagement de la boite de vitesses au levier facile à manipuler.
Le comportement routier est sans histoire mais typique de ce genre d’autos. Les amortisseurs avant très souples tranchent franchement avec l’essieu rigide à l’arrière et ses ressorts à lames. A vide, les pertes de motricité en montagne sont fréquentes bien que le Ranger soit équipé  d’un différentiel à glissement limité. Cela perturbe néanmoins  plus le confort à bord puisque cela s’accompagne d’à coups lorsque les pneus retrouvent de l’adhérence.

Avec son look bardé de chrome et son intérieur cuir sur la version Limited, le Ford Ranger tente de démontrer à plus d’un que le pick-up n’est pas forcément un utilitaire classique mais représente une autre idée des loisirs, loin de l’image préconçue des breaks ou autres SUV.