Peugeot 407 Coupé V6 HDI

Peugeot 407 Coupé V6 HDI

Soumis par Anonyme le jeu 30/03/2006 - 03:00
Ce coupé 407 représente une belle alternative aux spécialistes allemands en la matière que sont Mercedes et BMW, mais aussi au sein même de la gamme PEUGEOT, la 607. Racée et agressive dans ses lignes, cette auto fait preuve d’un confort de pullman et sa motorisation diesel noble en fait une véritable machine à rouler.
 
 
Pour la réalisation de sa voiture Peugeot n’a pas fait appel à Pininfarina comme ce fut le cas pour le coupé 406. Il en résulte, donc, une ligne un peu moins fluide mais néanmoins pas dénuée d’intérêt. Le coupé 407 est reconnaissable parmi mille avec ses interminables porte à aux avant et arrière. A l’avant, ils sont nervurés et visuellement réduits par des ouies rappelant la Ferrari 456 GT. A l’arrière, les optiques débordent sur le profil dans le même but. Notons que les optiques avant sont au Xénon et sont directionnels suivant le degré de finition. Les jantes alus font18 pouces de diamètre et peuvent recevoir au rayon des accessoires du 19 pouces. Malgré ses 4,81 m, le coupé 407 ne fait pas pour autant lourd grâce à une largeur accrue et une hauteur décrue de 5 cm. Stylistiquement, l’avant est à notre goût la partie la plus réussie. L’arrière manque d’originalité et la double sortie d’échappement ne suffit pas à séduire. Autre ombre au tableau les rétroviseurs peints couleur carrosserie nous font regretter les rétros du coupé 406 qui étaient bien mieux intégré à l’ensemble grâce à sa peinture noire du plus bel effet.
 


Habitacle luxueux
Peugeot a semble-t’il fait un effort sur la qualité perçue. Les lourdes portières s’ouvrent sur un habitacle bien présenté et luxueux. Pour d’évidentes raisons de coût, le tableau de bord a été repris de la 407 berline. Cependant, le constructeur sochalien a privilégié une instrumentation différente et surtout la possibilité de recouvrir la partie haute du tableau de bord par du cuir augmentant le cachet de l’auto. Malgré sa grande taille, l’habitabilité du coupé 407 n’évolue quasiment pas par rapport à la 406. Accéder à l’arrière se fait assez facilement mais les sièges avant électriques manquent un peu de rapidité. Les personnes de moins d’1,80 m se sentiront à l’aise au deuxième rang tant pour l’espace aux jambes qu’aux coudes puisqu’ils bénéficient de sièges individuels.

Position de conduite excellente
Au volant, la position de conduite est excellente. Les réglages électriques des sièges bien galbés et confortables permettent des réglages aux petits ognons. La finition est bonne,aucun couinement ne se fait entendre. L’insonorisation est parfaite grâce à l’utilisation de série de vitres latérales en verre feuilleté accentuant également le côté sécuritaire par une intrusion plus difficile et un risque de blessure moins important en cas d’accident.
 


V6 Diesel 204 Ch
Sous le capot Peugeot a équipé son vaisseau amiral d’une motorisation diesel plus noble. Le premier moteur diesel pour l’instant est le V6 HDI développé en collaboration avec Ford. Le même moteur qui équipe également les Jaguar et Land Rover. Cubant 2,7 l, il est gavé par 2 turbocompresseurs et évacue ses gaz d’échappement proprement via un filtre à particules sans entretien. Un plus pour l’écologie. La puissance atteint 204 ch et affiche un couple important de 440 Nm dès 1900 tr/mn. En terme de performances, les moteurs allemands restent devant à l’accélération à cause d’un poids plus élevé du coupé français. En revanche côté reprises le coupé 407 reprend l’avantage y compris sur des mécaniques plus puissantes comme celle de la Mercedes C320 CDI. Le 407 coupé V6 2,7 HDI passe ainsi de 90 à 120 en D en seulement 4,9 s. La boîte de vitesses automatique est imposée et trouve complètement son sens avec une mécanique aussi douce, silencieuse, propre et sobre. Un mode sport est disponible permettant des rétrogradages et le maintien du rapport engagé au lever de pied.
Bien entendu sur une telle routière, le régulateur/limiteur de vitesses est de série mais il manque de douceur pour retrouver par exemple la vitesse sélectionnée.

Douceur et fermeté
Dommage car le confort de roulement est excellent. Les suspensions automatiques gèrent efficacement les déformations de la route et le rythme de conduite. Entreprendre de longs trajets avec ce type d’auto est plus qu’envisageable et l’on en vient à regretter de n’avoir pas 600 km d’autoroutes à avaler comme peut le permettre l’autonomie du réservoir.

De la part d’un spécialiste comme Peugeot, la tenue de route ne souffre pas de défaut. Bien entendu avec sa taille imposante ce coupé préfère les longues courbes de 4 voies aux spéciales de rallye mais fait preuve d’une belle agilité et d’une absence de lourdeur ou d’inertie au premier coup de volant. La direction à hydraulique à assistance variable s’est montrée douce et communicative.
 


Full option
Peugeot a choisi d’équiper richement ces coupés, ce qui fait un avantage par rapport aux coupés allemands pour lesquels il faut avoir recours au catalogue des options. Tous les éléments de confort et de sécurité sont là. Notons la climatisation automatique bizone à capteur d’ensoleillement et de chaleur, un ensemble audio JBL d’excellente facture ou encore pour le côté sécuritaire des airbags de genoux.

En réunissant autant de qualités dans son coupé, Peugeot offre une belle alternative aux coupés allemands, notamment en motorisation diesel mais aussi à la 607 puisqu’elle reprend ses mécaniques en offrant un style plus en rapport avec le statut de jeune cadre dynamique. Les tarifs s’échelonnent entre  52 200 € et 56 700 €.